Tête dans le cloud? Restez ancré dans la sécurité du cloud holistique

Tête dans le cloud? Restez ancré dans la sécurité du cloud holistique

La migration vers le cloud peut être à la fois une expérience effrayante et excitante. Que votre voyage dans le cloud commence, soit qu’il soit déjà terminé, vous devez répondre à de nombreuses questions de conception et de sécurité pour éviter les pièges futurs. Une stratégie et une méthodologie de sécurité qui s’adaptent au changement de paradigme opérationnel du cloud sont essentielles pour protéger les données sensibles tout au long du cycle de vie du système. En outre, une approche holistique axée sur les éléments fondamentaux de la sécurité du cloud, tels que les données, les réseaux et les personnes, est un facteur clé de succès.

Données: comprendre où il se trouve et comment le protéger

Les données constituent un atout important dans toute entreprise technologique et les équipes de sécurité doivent les protéger en conséquence. Les informations personnellement identifiables (PII), les informations de santé protégées (PHI), la propriété intellectuelle (IP) et les données financières ne sont que quelques-uns des nombreux types de données gérées par les organisations. Chaque type de données peut avoir ses propres exigences de protection et d’accessibilité. Développer une compréhension approfondie des types de données d’une entreprise et de leur emplacement est une première étape essentielle dans la recherche de la sécurité des données par les professionnels de la sécurité.

La mise en œuvre de mesures de protection appropriées dépend d’un inventaire et d’une catégorisation efficaces des données organisationnelles. Le chiffrement des données inactives à l’aide de chiffrements cryptographiques puissants peut aider à protéger les données organisationnelles contre toute visualisation ou modification non autorisée en cas de compromission. L’isolation des données et de la charge de travail pour des types de données spécifiques peut également être bénéfique pour les organisations disposant de données extrêmement sensibles, afin d’éviter des débordements accidentels.

Réseaux: éclairer les ombres informatiques

La protection des données dans l’environnement d’une entreprise est importante, mais que se passe-t-il lorsque ces données sont en déplacement? Les données sont plus mobiles que jamais dans le monde centré sur le cloud d’aujourd’hui, et chaque nouvelle destination comporte une multitude de menaces potentielles. Cela crée un risque d’informatique fantôme, où les équipes de cybersécurité n’ont aucune visibilité sur les outils utilisés par les employés, ce qui est consulté ou l’emplacement de stockage des données. C’est là que les capacités du courtier de sécurité d’accès au cloud (CASB) peuvent entrer en jeu. Lorsqu’il est intercalé entre les utilisateurs finaux et les services en nuage, un CASB peut régir l’utilisation des ressources et des services de l’organisation, ce qui donne à l’organisation une visibilité sur le trafic entrant et sortant des limites de son  réseau .

Le chiffrement entre les endpoint individuels est un autre élément essentiel de la sécurisation du trafic et des ressources du réseau. Les CASB facilitent l’autorisation des appareils afin de protéger les communications réseau. Un cryptage puissant, associé à une gestion robuste des certificats, peut aider les organisations à préserver la confidentialité et l’intégrité de leurs données lors de leur transfert dans le monde entier.

Des technologies cloud supplémentaires, telles que les groupes de sécurité, vont au-delà du concept traditionnel de pare-feu de limite pour permettre aux organisations de créer des stratégies personnalisées pour filtrer le trafic IP au niveau du système individuel. Les groupes de sécurité peuvent évoluer pour fournir une posture de sécurité adaptable au cloud, parallèlement aux modifications apportées à l’infrastructure.

Personnes: Savez-vous vraiment qui accède à vos données?

Tous les systèmes ont un élément commun: l’interaction avec les personnes qui les utilisent. Des applications métiers aux systèmes de défense, en passant par les technologies grand public, aucune architecture de sécurité n’est à l’abri de l’influence des personnes qui la supportent. Un CASB aide à fournir aux équipes de cybersécurité une vue consolidée pour la surveillance et la prévention des pertes de données et augmente votre capacité à empêcher les accès non autorisés.

Les organisations soucieuses de la sécurité doivent aborder la sécurité de leurs employés avec le même contrôle que celui auquel elles sécurisent leurs systèmes d’information. La mise en œuvre de programmes d’authentification, d’autorisation et d’éducation est essentielle à la sécurisation de la composante humaine de la TI.

Les organisations doivent définir clairement les rôles d’accès aux systèmes d’information et autoriser chaque personne à accéder à chaque rôle uniquement si cela est nécessaire pour mener à bien ses tâches. Un contrôle d’accès affiné peut donner aux organisations la possibilité d’attribuer des autorisations utilisateur afin que seules les personnes appropriées puissent créer, gérer et utiliser chaque système aux fins pour lesquelles il est destiné.

Le paysage de la cybersécurité est en constante évolution. L’innovation technologique suscite de nouveaux besoins en matière de cybersécurité, tant dans les systèmes d’information que chez ceux qui les utilisent. De tels changements sont souvent beaucoup plus faciles à effectuer dans les systèmes que de changer le comportement humain. Un programme solide d’éducation à la sécurité en constante évolution est un élément important pour informer les utilisateurs et les sécuriser autant que les systèmes auxquels ils ont accès.