Qu’est-ce que la gestion de compte privilégiée de prochaine génération ?

Qu’est-ce que la gestion de compte privilégiée de prochaine génération ?

La gestion de compte privilégiée (PAM) est en train de devenir l’un des sujets les plus chauds de la cybersécurité – et il est facile de comprendre pourquoi. Les cybercriminels sont implacables lorsqu’il s’agit de trouver et de compromettre les informations d’identification privilégiées de leurs cibles pour obtenir un accès sans entrave aux ressources critiques.

Un attaquant ayant accès à ces informations d’identification apparaît comme un utilisateur de confiance et peut passer inaperçu pendant des mois. Les attaques internes peuvent également infliger bien plus de dégâts lorsque les acteurs de la menace ont accès à des comptes privilégiés.

Gérer les comptes privilégiés: quel est l’incitatif?

Le coût moyen global d’une violation de données est de 3,62 millions de dollars. Les responsables de la sécurité de l’information (CISO) sont donc fortement incités à gérer l’accès aux comptes privilégiés de manière robuste et complète. Cependant, les moteurs du marché pour les solutions PAM vont au-delà du risque de conséquences financières dues à une violation. D’autres facteurs incluent les mandats des auditeurs et des régulateurs, ainsi que la volonté d’accroître l’efficacité opérationnelle en tirant parti des environnements cloud – ce qui ajoute une couche de complexité lorsqu’il s’agit de gérer l’accès des tiers.

Compte tenu de toutes ces incitations à gérer efficacement l’accès privilégié, où en sont les entreprises aujourd’hui? Fait choquant, 54% des entreprises utilisent encore le papier ou Excel pour gérer les informations d’identification privilégiées. Comme les solutions disponibles sur le marché ne manquent pas, pourquoi tant d’entreprises continuent-elles à utiliser des processus manuels?

Deux réponses possibles : De nombreux fournisseurs proposent des solutions ponctuelles, telles que les gestionnaires de mots de passe et les enregistreurs de session, qui ne réalisent qu’une partie de ce qui est nécessaire dans un silo technologique (un autre). De plus, les solutions PAM plus robustes sont souvent difficiles à déployer, non intuitives et ne sont pas intégrées aux technologies critiques connexes qui permettent aux équipes de sécurité de gérer les comptes privilégiés de manière holistique. Les entreprises qui cherchent à aller au-delà des tableurs devraient envisager de nouvelles solutions pour atténuer les risques et obtenir un retour sur investissement rapide.

Accédez à la gestion de compte privilégiée au niveau supérieur

Les solutions PAM les plus performantes offrent un ensemble complet de fonctionnalités, s’intègrent dans l’écosystème de sécurité existant et sont simples à déployer et à utiliser.

En guise de référence, ces outils aident les équipes de sécurité à :

  • Découvrir toutes les instances de comptes utilisateur et d’application privilégiés dans l’entreprise.
  • Établir des flux de travail personnalisés pour obtenir un accès privilégié.
  • Stocker de manière sécurisée les informations d’identification privilégiées dans un coffre-fort avec des fonctionnalités d’archivage et d’extraction.
  • Rotation automatique des mots de passe en cas de besoin – soit après chaque utilisation, à intervalles réguliers ou lorsque les employés quittent l’entreprise.
  • Enregistrer et surveiller l’activité de session privilégiée pour l’audit et la médecine légale.
  • Recevoir des rapports prêts à l’emploi et personnalisés sur les activités privilégiées.
  • Appliquer les politiques de privilège minimum sur les points de terminaison.

En intégrant une solution PAM avec des outils de gouvernance et d’administration d’identité (IGA), les équipes de sécurité peuvent unifier les processus pour les utilisateurs privilégiés et non privilégiés. Ils peuvent également garantir que les utilisateurs privilégiés disposent des autorisations d’accès appropriées en fonction des attributs des utilisateurs similaires (par exemple, rôle de travail, service, etc.) et conformément à la politique d’accès de l’organisation. Les événements liés à l’accès privilégié sont envoyés à une plate-forme de gestion des incidents et des événements de sécurité (SIEM) pour corréler les alertes avec d’autres menaces en temps réel, ce qui permet aux analystes de hiérarchiser les incidents les plus risqués. L’intégration avec les solutions d’analyse comportementale de l’utilisateur (UBA), quant à elle, aide les équipes de sécurité à identifier les anomalies de comportement, telles que l’émission d’un privilège rarement utilisé.

Adopter une approche holistique de PAM

IBM Security Secret Server est une nouvelle offre de gestion de compte privilégiée de nouvelle génération qui protège les comptes privilégiés contre les cybercriminels et les menaces internes, garantit la conformité aux réglementations en constante évolution et donne aux employés autorisés accès aux outils et aux informations dont ils ont besoin pour améliorer leur productivité. La solution protège les comptes privilégiés contre les abus, et permet aux organisations d’appliquer les politiques de privilèges et de contrôler les applications afin de réduire la surface d’attaque.

En investissant dans des outils PAM qui s’intègrent parfaitement dans l’environnement existant, les organisations peuvent mettre toute la puissance du système immunitaire de sécurité derrière les efforts continus visant à protéger les informations d’identification sensibles contre les menaces de plus en plus sophistiquées. Cela permet aux équipes de sécurité de dépasser les processus manuels inefficaces et d’adopter une approche holistique de la gestion des comptes privilégiés.

Vous pouvez acquérir IBM Security Server à AGILLY. Contactez-nous à info@agilly.net