Protection des PME grâce à la sécurité managée via le cloud

 

La technologie est une arme à double tranchant. D’un côté, l’arrivée de nouvelles applications, terminaux et services web facilite notre quotidien et nous rend plus productifs. De l’autre, l’augmentation de la mobilité des utilisateurs, des connexions plus rapides et l’échange d’encore plus d’informations, exposent les entreprises à de nouvelles menaces et les rend plus susceptibles d’être victimes de cyberattaques.

Le travail des administrateurs informatiques ne s’arrête jamais, tant les menaces sont sans fin. L’introduction de nouvelles technologies dans l’entreprise, souvent par des salariés, maintient les administrateurs constamment sur leurs gardes. Ils doivent trouver un équilibre entre l’accessibilité au réseau et la protection des données.

De nouvelles règlementations touchent également toutes les entreprises, aussi bien petites que grandes, et ajoutent des dépenses supplémentaires au budget informatique. Les règlementations PCI et HIPAA aux États-Unis, par exemple, s’appliquent à toutes les entreprises qui acceptent des paiements par carte bancaire, ou stockent et transmettent des informations personnelles concernant des patients. Faire preuve de conformité est une autre contrainte que les petites et moyennes entreprises doivent satisfaire pour mener à bien leurs activités au niveau national et international.

Les petites entreprises doivent également faire face au défi supplémentaire du manque de personnel et d’expertise en matière de technologies de sécurité. Ces entreprises peuvent disposer d’un ou deux informaticiens qui sont responsables des déploiements de matériel, de logiciels et de la sécurité. Ils peuvent être amenés à prendre en charge un nombre important d’employés et leur temps est extrêmement limité. La maîtrise de nouvelles technologies et leur déploiement dans le réseau s’ajoute à leur fardeau. Le crédo du « faire plus avec moins » est bel et bien d’actualité et s’appliquera toujours, en particulier aux entreprises ayant des ressources informatiques limitées.

Les administrateurs informatiques doivent relever le défi unique d’essayer de devancer les nouvelles menaces, d’identifier et d’évaluer de nouvelles solutions puis appliquer de nouvelles technologies pour les combattre. Cela en plus des tâches quotidiennes de prise en charge des applications sur le réseau, du provisionnement de nouveaux utilisateurs, de la prise en compte des employés sur le départ, de la réparation du matériel, et du
remplacement d’anciennes technologies par de nouvelles. Compte tenu de la quantité impressionnante de tâches de sécurité quotidiennes, le moment est bien choisi pour ces entreprises aux ressources limitées de trouver de meilleures manières de gérer leur sécurité en laissant le soin à des professionnels dont c’est le métier à 100% de maintenir la sécurité de leur réseau. Il est temps pour ces entreprises de revenir à leur cœur de métier et se
concentrer sur de nouvelles opportunités.

Compte tenu de la complexité de la sécurité aujourd’hui, il n’est pas surprenant de constater que de nombreuses entreprises éprouvent des difficultés à rester au fait des menaces émergentes pour protéger leurs données. Le web et les applications web sociales sont devenus la scène privilégiée des cyberattaques. Les menaces combinées et ciblées exposent toutes les entreprises à un plus grand risque de fuites de données confidentielles via les réseaux sociaux et autres applications sociales.

Lisez ce Livre Blanc pour tout savoir sur la protection des PME grâce à la sécurité managée via le cloud.