Comment équilibrer la vitesse et la sécurité dans votre programme de sécurité des applications

Comment équilibrer la vitesse et la sécurité dans votre programme de sécurité des applications

Dans le paysage de la confiance numérique en évolution constante, le terme DevOps est devenu synonyme de rapidité. Si vous voulez être compétitif, vous devez créer rapidement un code de qualité. Cependant, aussi rapidement que les entreprises sont capables d’innover, les méchants développent constamment de nouveaux moyens d’exploiter les applications vulnérables.

Dans cet esprit, les dirigeants d’entreprise et les responsables de la sécurité ont besoin d’une solution de sécurité des applications qui s’intègre dans le cycle de développement du logiciel (SDLC) afin de rester rapide sur le marché. Cependant, il existe un équilibre délicat entre sécurité et rapidité. Il s’agit d’un exercice visant à comprendre vos objectifs et vos risques et à permettre à vos développeurs de mener la charge.

Comprendre les objectifs de sécurité de votre application

Si votre priorité est simplement de cocher la case, pour ainsi dire, pour satisfaire aux exigences réglementaires, il est important de considérer que se conformer ne signifie pas toujours sécurité. Cela ne veut pas dire que la conformité est une tâche rapide ou facile, mais si votre objectif est d’empêcher une violation en écrivant un logiciel sécurisé, vous devez aller au-delà de la simple conformité.

La plupart des exigences réglementaires sont définies avec un pinceau large et ne prennent pas en compte les nuances de votre application. La conformité est un effort ponctuel visant à vérifier un ensemble spécifique d’exigences qui pourraient rapidement devenir inutiles compte tenu du rythme extrêmement rapide du développement d’applications. C’est pourquoi l’instauration de la sécurité tout au long du processus de développement est essentielle pour fournir un code sécurisé à temps. Dès que la sécurité est inscrite dans l’ADN de votre application, la conformité doit être simple. En outre, vous pouvez vous démarquer du reste du marché en établissant des politiques de sécurité basées sur les besoins de l’entreprise.

Qu’est-ce qui fait un programme AppSec équilibré?

Il existe une idée fausse commune selon laquelle seuls certains types de test d’application peuvent correspondre à la vitesse des méthodologies Agile ou DevOps. Pour cette raison, de nombreuses organisations choisiront le type de solution de test d’application qui, à leur avis, respecte leurs délais de livraison.

Aucune solution miracle ne permettra de fournir une couverture de sécurité de bout en bout sur l’ensemble de votre portefeuille d’applications. L’analyse statique ne peut pas tester l’authentification endommagée, tout comme l’analyse dynamique ne peut pas rechercher les flux de données non sécurisés. Il faut une approche équilibrée pour tester et exploiter différentes technologies afin de disposer d’un programme de sécurité des applications parfaitement développé.

La bonne nouvelle est que la technologie de sécurité des applications a fait des pas de géant au cours de la dernière décennie et qu’elle s’éloigne du reste de l’industrie. L’analyse statique peut être intégrée dès les premières étapes du cycle de développement, et l’analyse dynamique peut être appliquée aux tests d’assurance qualité et même aux tests fonctionnels pour ne vérifier que certains changements de code. Prendre le temps de comprendre votre tolérance au risque et d’adopter le bon mélange de technologies peut vous aider à garantir que vous fournissez un code sécurisé, de qualité, à temps.

Permettez à vos développeurs d’être des porte-parole de la sécurité

Une partie de la nuance d’équilibre entre sécurité et rapidité consiste à détecter rapidement les failles de sécurité afin que vous puissiez y remédier rapidement. Vous avez peut-être eu un entraîneur d’école secondaire ou un enseignant qui vous a appris à échouer afin que vous puissiez apprendre de vos erreurs. La même chose s’applique à la sécurité.

Il est important de détecter rapidement les véritables vulnérabilités en matière de sécurité et de mettre en place un plan d’action pour les corriger avant qu’elles ne passent à la production. Un élément majeur de cette approche est une équipe de développement qui s’appuie sur un programme de formation approfondi en matière de sécurité et qui est habilitée à prendre en charge la restauration. Pour commencer, considérez les failles de sécurité récurrentes les plus courantes dans vos applications, telles que l’injection SQL ou le script intersite (XSS), et développez un programme de formation pointu pour apprendre aux développeurs à reconnaître et à remédier à ces failles en conséquence.

Prenez le temps de comprendre les différents types de vulnérabilités et leur contexte dans la conception de vos applications. Naturellement, vous voudrez vous attaquer aux failles les plus graves, mais également vous demander si elles peuvent être exploitées par un attaquant. Est-ce une vulnérabilité critique? La fonction se trouve-t-elle dans le chemin d’appel de l’application? Il y a de fortes chances que des dizaines de vulnérabilités de gravité moyenne présentent un risque d’exploitation plus élevé que toutes les vulnérabilités de gravité élevée.

Toutes les applications ne sont pas créées égales

Toutes les applications ne sont pas créées égales, car elles ne présentent pas le même niveau de risque dans tous les domaines. Vous devez avoir un moyen de gérer et de hiérarchiser vos risques – sans parler des ressources rares – dans votre paysage applicatif.

Malheureusement, nous ne vivons pas dans un monde parfait. Cependant, maîtriser votre environnement applicatif, appliquer la bonne technologie au bon endroit et permettre à vos développeurs de s’approprier des pratiques de codage sécurisé vous évitera de devoir choisir l’équilibre entre vitesse et sécurité.